Lieusaint : les coureuses de la Sénartaise offrent 134000 € à la recherche contre le cancer

Marine Legrand
Lieusaint, le 23 juin 2017. L’an dernier, la Ligue avait reçu un chèque de 30000 € grâce à la participation de 6 000 femmes à la Sénartaise

La Ligue contre le cancer va recevoir un nouveau chèque vendredi 15 juin à la 7e édition de La Sénartaise. 7 000 participantes sont attendues à cette course féminine au Carré-Sénart.


Elles ne transpireront pas pour rien. Vendredi 15 juin, les 7 000 participantes de La Sénartaise fouleront pour la bonne cause les 6 km de cette course-marche féminine. Sur leurs 10 € de frais d’inscription, 5 € seront reversés au comité départemental de la Ligue contre le cancer.

Cette année, l’association touchera un chèque de 35000 €. Le montant a grimpé en flèche au fil des ans face au succès de l’événement, passé de 800 dossards en 2012 à 6 000 en 2017.

Au total, 134000 € ont ainsi été récoltés pour lutter contre le cancer. A la grande joie de l’association. « C’est une somme extraordinaire !, sourit le docteur Christian Théodore, président du comité seine-et-marnais de la Ligue. Tout cet argent est orienté vers la recherche fondamentale contre le cancer par l’Institut Curie, un centre de pointe, l’une des plus grandes références dans le monde. »

La cause « santé » participe visiblement au succès de la Sénartaise. « Je ne connais pas de famille où aucun membre n’ait été touché par un cancer », confie le Docteur Théodore. « Les participantes savent qu’elles permettent ainsi de collecter de l’argent pour la recherche. Et l’événement est festif, très bien organisé, d’accès facile et sans esprit de compétition. »

Lors de la création de la Sénartaise en 2012, c’est l’agglomération de l’époque (SAN de Sénart) qui avait démarché la Ligue pour lui en faire profiter. « Le SAN avait contacté trois ou quatre associations différentes sur le cancer, se souvient Nadine Delcroix, la directrice du comité. Il nous a choisis car nous sommes très actifs, sur le terrain, dans les hôpitaux, avec des comptes certifiés par un commissaire aux comptes, des fonds diffusés en ligne ; nous sommes une association crédible et reconnue. On sait où va l’argent ! », rit-elle.

Pour soutenir les coureuses, rendez-vous (...)Lire la suite sur LeParisien.fr

Moissy-Cramayel : deux ans de prison pour avoir détenu un fusil et de la drogue
Sénart : Christiane, 49 ans, décroche le premier emploi franc de Seine-et-Marne
Moissy-Cramayel : la maire reçue à Beauvau pour demander plus de policiers
Carré-Sénart : le nouveau directeur vise 15 millions de visiteurs en 2018
Seine-et-Marne : il sème la pagaille en criant «Allahou Akbar» près des écoles de Sénart