"Le lien de confiance est rompu" : Marc-Olivier Fogiel (BFMTV) se sépare de Ségolène Royal après ses propos polémiques

France 5
France 5

L'ex-ministre socialiste évincée de la chaîne d'information. Hier, pour le lancement de "C médiatique" sur France 5, Mélanie Taravant a reçu sur son plateau le patron de BFMTV, Marc-Olivier Fogiel. Ce dernier est revenu sur le dérapage de Ségolène Royal le jeudi 1er septembre dernier à l'antenne de la chaîne d'Altice. L'ex-candidate socialiste à la présidentielle avait notamment jeté le doute sur des crimes de guerre, sous-entendant qu'ils provenaient de la propagande du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

"Rien ne va dans cette histoire !"

"Une fois cette sortie particulière et la polémique qui en a suivi, nous avons demandé à Ségolène Royal de venir s'en expliquer, de s'en justifier et de s'excuser. Elle s'était engagée à revenir. Finalement, elle ne l'a pas fait. Elle l'a fait sur une chaîne concurrente (LCI, ndlr), mais ce n'est pas le problème", a commencé Marc-Olivier Fogiel. Et de poursuivre : "Il se trouve qu'elle a planté le rendez-vous dans lequel elle était supposée venir s'expliquer. Là, le lien de confiance avec Ségolène Royal était rompu".

A LIRE : Mélanie Taravant ("C médiatique") : "On ne m'a pas interdit de parler de sujets polémiques concernant France Télé"

Ainsi, "entre ses propos particuliers", "qu'elle n'a pas précisés" sur BFMTV, et le fait "qu'elle a disparu alors qu'elle devait venir", le patron de la chaîne a décidé de se séparer de l'ex-femme...

Lire la suite


À lire aussi

Racisme anti-Blanc : Après ses propos polémiques sur CNews, Pierre Ménès présente ses excuses
"Je vais niquer François Fillon" : L'avocat Robert Bourgi interdit d'exercer après ses propos sur BFMTV
Un chroniqueur de la chaîne L'Equipe choque après ses propos virulents contre l'OM