Licenciement de Jean-Jacques Bourdin : Anne Nivat pousse un coup de gueule contre les médias

La journaliste estime que les articles consacrés à son mari sont "remplis d'erreurs".

La fin d'un feuilleton médiatique... avant le début d'un autre ? Vendredi, en fin de journée, le groupe Altice a annoncé dans un court communiqué son choix de mettre un terme au contrat de travail de Jean-Jacques Bourdin, un des piliers de RMC et de BFMTV, "en raison des événements intervenus et portés à la connaissance de la direction au cours de l'année 2022".

Une plainte classée sans suite pour prescription

Le journaliste vedette a en effet été accusé d'agression sexuelle par sa consoeur Fanny Agostini, pour des faits qui auraient été commis en 2013. Jean-Jacques Bourdin a toujours clamé son innocence et la plainte déposée en janvier dernier par la victime présumée a été classée sans suite pour prescription de l'action publique. Une seconde femme restée anonyme a également déposé plainte en début d'année pour agression sexuelle, harcèlement et exhibition sexuelle, évoquant des faits qui se seraient déroulés à la fin des années 1980.

Dans la foulée de la publication du communiqué d'Altice, Jean-Jacques Bourdin a pris la parole sur son compte Twitter vendredi en se déclarant "tellement heureux d'être libéré". Sa femme, la journaliste Anne Nivat, a également fait part de son soulagement en tweetant de son côté le même jour : "Quel bonheur ! Enfin !". Et d'ajouter : "Quand la vérité a été rétablie, qu'on est libéré et qu'on va continuer ce qu'on aime avec...

Lire la suite

VIDÉO - Jean-Jacques Bourdin limogé de BFMTV après les accusations d'agression sexuelle : son message étrange

À lire aussi

Catherine Ceylac pousse un coup de gueule contre Bertrand Cantat
Victoires de la musique : Bénabar pousse un coup de gueule et dénonce une cérémonie "parfaitement corrompue"
"TPMP" : Accusé de plagiat, Camille Combal pousse un coup de gueule contre SFR Sport

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles