Libye: Les forces de Haftar progressent à Benghazi

Les forces de l'Armée nationale libyenne du général Khalifa Haftar (photo) ont annoncé samedi avoir pris le dernier bastion des groupes armés islamistes qu'elles combattaient depuis des semaines dans un groupe d'immeubles du sud-ouest de Benghazi, dans l'est de la Libye. /Photo d'archives/REUTERS/Maxim Shemetov

BENGHAZI, Libye (Reuters) - Les forces de l'Armée nationale libyenne du général Khalifa Haftar ont annoncé samedi avoir pris le dernier bastion des groupes armés islamistes qu'elles combattaient depuis des semaines dans un groupe d'immeubles du sud-ouest de Benghazi, dans l'est de la Libye.

Les combats ont fait 23 morts côté islamistes, cinq dans les rangs de l'ANL, a déclaré un porte-parole des forces spéciales de l'ANL.

L'ANL mène depuis mai 2014 une bataille pour le contrôle de Benghazi mais affronte toujours des poches de résistance dans deux quartiers du nord de la ville, en dépit de progrès importants enregistrés depuis le début 2016.

Certains des groupes armés combattus par l'armée du général Haftar affichent leur allégeance pour l'Etat islamique ou Al Qaïda mais d'autres disent combattre pour éviter le retour d'un régime autoritaire en Libye.

Khalifa Haftar refuse de reconnaître le Gouvernement d'entente nationale (GEN) basé à Tripoli, soutenu par les Nations unies et la communauté internationale.

Vingt-deux milices basées à Tripoli ont diffusé vendredi un communiqué réaffirmant leur opposition au chef de l'ANL.

(Ayman al Warfalli; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)