Libre circulation des armes : les propos de Donald Trump choquent une partie des Houstoniens

Après les manifestations devant le congrès de Houston ces derniers jours, le calme est revenu dans la seconde ville du Texas, malgré la tenue de la convention de la NRA (National Rifle Association), le puissant lobby pro-armes. Il y a encore quelques heures, des centaines de manifestants se tenaient devant le congrès pour protester contre la libre circulation des armes à feu aux États-Unis.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

Mais quatre jours après la tuerie dans une école primaire texane , ou 21 personnes dont 19 enfants ont perdu la vie, la tenue du congrès laisse un goût amer à certains habitants de la ville. "Je n'aime pas les armes à feu. Je ne pense pas qu'il devrait y en avoir autant et que la réponse aux problèmes, soit encore plus d'armes", explique Jenny, en référence aux propos de Donald Trump  tenus il y a quelques jours. Invité par la NRA à Houston, l'ancien président des États-Unis a proposé d'armer un peu plus les citoyens pour combattre "le mal".

"Assez" du culte de l'arme

Le 45ème président du pays a également proposé d'armer les instituteurs, pour mieux lutter contre les tueries dans les écoles américaines. Une idée qui ne convainc pas dans le corps enseignant. "Comment suis-je censée m'occuper de mes élèves, les protéger en les mettant dans un lieu sûr et en même temps, tirer sur quelqu'un ?", se questionne Cooper, enseignante.

Dans ce parc de Houston, les familles se réunissent ces derniers jours pour profiter du...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles