Librairies, messe, écoles ou terrasses… Comment nos voisins européens luttent-ils contre le Covid ?

·1 min de lecture

C'est un virus qui a ravagé l'Europe entière, d'est en ouest, du nord au sud : sur le Vieux continent, le Covid-19 a fait plus de 325.000 morts depuis le 15 février dernier et le premier décès, survenu en France. Cet automne, tous les pays ont fait face à un rebond très net des contaminations. Mais des rues de Rome à celles de Bratislava, en passant par les cantons suisses et les régions scandinaves, chacun lutte à sa manière contre l'épidémie. Voici comment, dans ces pays très différents, on tente de faire refluer le coronavirus et reprendre une vie normale.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 16 novembre

Crise et cacophonie chez les Suisses

En plein cœur de l'Europe, la Suisse voit exploser le nombre de cas. Les cantons suisses romands, et surtout Genève, sont les zones les plus contaminées du continent. C'est un coup dur pour la Suisse, réputée pour son efficacité. Chaque canton prend des mesures sans concertation avec les autres régions, au point que les médias parlent d'un "fossé du coronavirus" : la région alémanique, moins atteinte, rechigne à l'idée de mesures nationales fortes. "La Suisse préfère l'austérité à la vie", a ainsi titré le site Foreign Policy la semaine dernière. En septembre, le ministre des Finances a affirmé que le pays n'avaient pas les moyens d'un deuxième confinement, alors que c'est l'un des plus riches au monde.

Comment la Slovaquie a testé toute sa population (ou presque)

En Slovaquie, on a adopté une st...


Lire la suite sur Europe1