Librairies classées en commerces essentiels : "C'est une très bonne nouvelle pour les citoyens en général", estime la Confédération des commerçants de France

franceinfo
·1 min de lecture

Le classement des librairies en commerces essentiels "est une très bonne nouvelle pour les citoyens en général", a déclaré samedi 27 février sur franceinfo Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France (CDF). Cette décision "entrouvre une belle lucarne d'espérance vers le culturel", estime-t-il. Francis Palombi salue par ailleurs la décision de n'imposer que des confinements locaux pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, car le confinement général "est le grand danger, c'est le plus terrible". "Quand c'est bien, il faut le dire", ajoute-t-il.

franceinfo : C'est une bonne nouvelle que les libraires et les disquaires restent ouverts dans les zones confinées ?

Francis Palombi : Tout à fait, je m'en félicite. Je suis très content pour les libraires qui se sont battus corps et âme depuis le début du confinement, nous avons beaucoup travaillé à leurs côtés. Et puis, le secteur culturel est très affecté et la librairie, les libraires, les livres, les auteurs, c'est du culturel pur. C'est une très, très bonne nouvelle pour la Confédération des commerçants de France et pour les citoyens en général. Je pense que la librairie, c'est un type d'activité de commerce un peu spécifique. D'abord, la fréquentation est plus étalée, elle n'est pas par masse, par vague, comme c'est le cas dans certains commerces. Et puis je pense qu'il s'agit de commencer à entrouvrir une belle lucarne d'espérance vers le culturel en donnant l'assentiment aux libraires.

Les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi