Librairie : Gibert Jeune, la fin d’une institution dans le quartier latin à Paris

Dans le quartier latin, à Paris, le mythique libraire Gibert Jeune va fermer quatre magasins. Il pourrait supprimer 71 emplois. Ce plan social inquiète les syndicats. "Ce sont des gens de 50 ans de moyenne d’âge, qui ont 20 ans d’ancienneté et qui vont se retrouver sur le marché du travail dans un contexte des plus défavorables", explique Remy Frey, de la CGT. Une librairie en crise Avec ces fermetures, c’est aussi une page qui se tourne dans le quartier Saint-Michel. La librairie Gibert, spécialisée dans les livres scolaires d’occasion, née en 1888 dans le quartier, est vite devenue une institution. Quand les deux fils du fondateur en héritent en 1929, l’un fonde Gibert Joseph, et l’autre Gibert Jeune. "Gibert, c’est des souvenirs, c’est là où on vient fouiller, trouver des livres qu’on ne trouvait pas ailleurs", se souvient un client. Placé en redressement judiciaire en 2017, Gibert Jeune est sauvé par Gibert Joseph. Mais la crise est toujours là : seule celle au 27 quai Saint-Michel pourrait survivre, rachetée par la mairie de Paris en décembre dernier.