A Libourne, des chiens formés pour traquer le Covid avec la sueur humaine

Former des chiens à détecter le Covid grâce à la sueur des hommes: c'est le projet développé par le CHU de Bordeaux, en association avec Ceva Santé animale, le premier laboratoire vétérinaire français. A Libourne, cinq chiens des brigades canines de la gendarmerie nationale en Nouvelle-Aquitaine et des sapeurs-pompiers de Gironde, s'entraînent depuis le 4 janvier à traquer le virus afin de pouvoir aider à "cibler des besoins de dépistages de confirmation".