Libertinage, poésie, prison : tout ce qui est vrai (ou pas) dans "Les Aventures du jeune Voltaire"

franceinfo Culture
·1 min de lecture

Derrière le nom prestigieux de Voltaire se cache François-Marie Arouet. Le fils d'un riche notaire qui se révèle vite être un adolescent prodige pour manier les vers et la plume et se faire une place parmi les puissants du royaume de France au début du XVIIIe siècle. C'est cette ascension d'un jeune homme au talent unique que narre la série Les Aventures du jeune Voltaire. Cette création, dont les derniers épisodes seront diffusés sur France 2 lundi 15 février, se concentre sur la jeunesse de cette figure majeure du siècle des Lumières. Mais dans la riche fresque historique, où se situe la démarcation entre la fiction et la réalité ? C'est ce que nous avons demandé à François Bessire, professeur spécialiste de la littérature du XVIIIe siècle à l'université de Rouen et grand connaisseur des correspondances de Voltaire.

Attention, des spoilers sur les deux premiers épisodes sont présents dans cet article.

Voltaire était-il un jeune homme rebelle ?

Dans le premier épisode Jésuite et libertin, le jeune François-Marie Arouet est dépeint comme un élève turbulent lors de sa scolarité chez les Jésuites. On le voit provoquer verbalement ses enseignants et se battre avec les poings contre de jeunes nobles, alors qu'il n'est lui-même que le rejeton de la bourgeoisie. Selon François Bessire, professeur à l'université de Rouen et spécialiste de Voltaire, il s'agit du plus mauvais aspect historique de la fiction : "La série dit que les bourgeois et les nobles sont séparés chez les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi