Liberté de la presse en RD Congo: un journaliste de RFI poursuivi pour diffamation par un ancien ministre

Jacques Deveaux
·1 min de lecture

Il devait comparaitre le 22 décembre, mais son procès a été renvoyé au 29 du mois. Pascal Mulegwa est le correspondant de RFI en République démocratique du Congo. Il est poursuivi en diffamation par le sénateur et ancien ministre des transports José Makila.

Le 20 septembre dernier, le journaliste avait rendu compte sur l'antenne et sur le site de RFI d'un rapport d'une ONG congolaise, l'Observatoire de la dépense publique (ODEP) qui accusait le sénateur José Makila d'avoir détourné de l'argent pour financer sa campagne électorale.

Une source ignorée par la justice

Curieusement, ce mardi 22 décembre, seul le journaliste a été convoqué au tribunal. L'ONG qui est à l'origine de l'accusation envers l'ancien ministre n'a même pas été entendue dans le cadre de ce dossier, selon RFI qui soutient son journaliste.
Le sénateur José Makila accuse le journaliste de lui avoir "publiquement imputé un fait précis de nature à porter atteinte à son honneur", selon la convocation judiciaire."RFI assure avoir proposé à de nombreuses reprises au sénateur José Makila d'exercer son droit de réponse, ce qu'il n'a pas souhaité faire jusqu'ici", ajoute la radio.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi