Liberté de la presse : la France progresse dans le classement 2022 de Reporters sans frontières

© AFP

Mardi, à l'occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, Reporters sans frontières (RSF), dévoilera son 20e classement mondial. Parmi les enseignements : la France, classée 34e en 2021, gagne plusieurs places. Selon l'organisation, le nouveau schéma national de maintien de l’ordre, adopté pour répondre aux violences policières, s’avère plus respectueux des droits des journalistes dans les manifestations. Ce schéma, dont la première version fut décriée par les rédactions et les syndicats de journalistes, prévoit que « les journalistes peuvent continuer d’exercer leurs missions lors de la dispersion d’un attroupement sans être tenus de quitter les lieux ».

Lire aussi - Présidentielle : pourquoi la relation entre Macron et les médias a été mouvementée pendant la campagne

Mais ils devront se placer de telle sorte « qu’ils ne fassent pas obstacle à l’action des forces de l’ordre » dans les manifestations, qu’elles soient déclarées ou interdites. Il affirme également qu’il est « nécessaire » que les journalistes soient identifiables, en présentant une carte de presse ou une « attestation normalisée d’identification fournie par leur employeur ou commanditaire ». Le document rappelle aussi que les journalistes peuvent « porter des équipements de protection » et « circuler librement au sein des dispositifs de sécurité ». Par ailleurs, un « référent », « formé et spécifiquement disponible », sera désigné au sein des forces de l’ordre pour toutes les manifestations et « ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles