"La liberté ne se conjugue pas au singulier": Macron prend la défense du pass sanitaire

·2 min de lecture
Emmanuel Macron a publié une nouvelle vidéo sur les réseaux dans laquelle il revient sur le pass sanitaire et les libertés de chacun.  - Capture d'écran
Emmanuel Macron a publié une nouvelle vidéo sur les réseaux dans laquelle il revient sur le pass sanitaire et les libertés de chacun. - Capture d'écran

L'extension du pass sanitaire, partiellement validée ce jeudi après-midi par le Conseil constitutionnel, a de nouveau fait l'objet d'une vidéo publiée par Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux. Dans une vidéo publiée sur Instagram ce jeudi, le chef de l'État a de nouveau défendu l'usage du pass sanitaire. Il a choisi de répondre à un commentaire portant sur la privation de libertés qui découlerait, pour certains, de cette nouvelle mesure: "le pass sanitaire est une privation inédite de ma liberté et c'est insupportable".

L'occasion, pour Emmanuel Macron, de rappeler ce qu'est pour lui "la liberté de chacun en société." Pour cela, le chef de l'Etat a commencé par utiliser un exemple sans lien avec la pandémie.

"Après avoir bu, je ne suis plus libre de prendre le volant"

"Je suis tout à fait libre de boire un verre, deux verres, trois verres, quatre verres de vin, de rester chez moi, de voir des amis, il n'y a aucun problème", a-t-il déclaré avant d'ajouter: "par contre depuis des années on a accepté qu'après avoir bu je ne suis plus libre de prendre le volant parce qu'à ce moment-là ma liberté de prendre le volant peut vous mettre en danger, peut mettre en danger une jeune fille qui traverse la rue ou quelqu'un qui n'a rien à voir."

Une idée que selon lui, les Français ont "bien accepté", qu'il s'agisse de prendre le volant alcoolisé ou "bien d'autres choses". "En société, parce que nous dépendons les uns des autres, la liberté ne se conjugue pas au singulier donc notre liberté à chacun elle n'existe elle ne tient que parce qu'aussi on protège les autres et on respecte la liberté des autres", a insisté Emmanuel Macron avant de revenir sur le cas des mesures visant à lutter contre la pandémie de Covid-19.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"La liberté responsable"

"C'est la même chose pour se faire vacciner, la même chose pour le pass sanitaire. Je peux décider de ne pas me faire vacciner et de rester à la maison, mais si je vais dans des lieux où je risque de contaminer d'autres personnes qui, elles, ont pris des précautions, ou peut-être ont une dose, à ce moment-là je dois ou me faire tester ou me faire vacciner, c'est la liberté responsable, la liberté d'une citoyenne ou d'un citoyen."

Le président de la République a par ailleurs rappelé que "d'autres pays avaient adopté" le pass sanitaire, "qu'on n'était pas les seuls et que c'est ce qui nous permettait de ne pas tout refermer."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles