"La liberté d'expression ne concerne pas que vous" : Hapsatou Sy coupée en pleine interview

Ce 3 juin, Hapsatou Sy était sur BFMTV pour évoquer les violences policières. Comme beaucoup de personnalités, à l'image de Camélia Jordana, elle avait partagé et répondu à l'appel à rassemblement lancé par Assa Traoré pour demander justice après la mort de son petit-frère, Adama Traoré, il y a quatre ans. Face à Olivier Truchot, elle est revenue sur l'événement, tout en évoquant la question des violences et du racisme dans les forces de l'ordre. Un discours applaudi sur les réseaux sociaux, rapporte le Huffington Post. Elle en a aussi profité pour s'adresser aux médias, leur demandant de ne pas donner écho à un certain type de discours : "Faites en sorte qu’il n’y ait pas des Eric Zemmour à l’antenne qui propagent ce racisme". "Tout le monde doit parler. La liberté d'expression concerne tout le monde et pas seulement vous", lui répond Olivier Truchot en lui coupant la parole en pleine phrase.

Loin de se laisser démonter, elle poursuit : "Tout le monde doit parler, sauf quand ça devient une propagande et qu'on laisse la parole à Eric Zemmour sur un plateau de télévision, et qu'il nous explique que George Floyd est mort parce que c'était un délinquant. Qu'il n'est pas mort sous le genou..." La chroniqueuse et femme d'affaires fait référence aux propos du polémiste le 1er juin dernier sur la chaîne C News, un passage déjà décrié par l'humoriste Thomas Ngijol. Plusieurs informations présentées par l'essayiste, déjà condamné pour provocation à la haine raciale, ont d'ailleurs été

Retrouvez cet article sur GALA

Adriana Karembeu : pourquoi son mari a mal vécu l’arrivée de leur fille
La reine Elizabeth II possède son propre restaurant McDonald’s
PHOTOS - Obsèques de Guy Bedos : Jean-Paul Belmondo, Michel Boujenah, Elsa Zylberstein... présents pour un dernier hommage
Margaux de Frouville face à Didier Raoult : “Il avait envie de rentrer dans un match”
"Vous n'avez pas à m'interrompre" : vif échange entre Rokhaya Diallo et Jean-Christophe Buisson