Le Liberia de George Weah se met en règle au sein de l’Union africaine

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
Les temps sont durs pour George Weah et le Liberia, relégué par l'Union africaine au rang d'observateur. 
Les temps sont durs pour George Weah et le Liberia, relégué par l'Union africaine au rang d'observateur.

« Le gouvernement du Liberia a rempli ses obligations financières vis-à-vis de l'organisation panafricaine. Le pays est prêt à prendre part au prochain sommet en ligne des chefs d'État de l'UA ce week-end », a déclaré dans un communiqué le ministre des Affaires étrangères du Liberia, Dee-Maxwel Kemayah. Il était temps car le Liberia, il y a cinq mois, a été rétrogradé au rang d'observateur pour avoir omis de payer sa contribution annuelle à l'Union africaine.

À LIRE AUSSILiberia : l'inflation, une première épreuve pour George Weah

« Le Liberia prend au sérieux son rôle et ses responsabilités »

C'est le ministre des Affaires étrangères du Liberia, Dee-Maxwell Kemayah, qui a donné l'information du paiement de la contribution de son pays. © DR

Plus ancienne république d'Afrique noire, mais aussi l'un des pays les plus pauvres au monde, le Liberia avait été suspendu en septembre 2020 alors qu'il devait, pour sa contribution annuelle, la somme de 1,6 million de dollars. Il avait par conséquent perdu son droit de vote et était devenu un simple membre observateur. « Le fait de remplir ses obligations financières est un signal que le Liberia prend au sérieux son rôle et ses responsabilités comme membre du système international », a dit M. Kemayah.

À LIRE AUSSILiberia : Weah rend gratuit l'accès à l'université

Hanté par une guerre civile qui a fait quelque 250 000 morts de 1989 à 2003, éprouvé par le virus Ebola de 2014 à 2016, le Liberia, qui se débat avec l'inflatio [...] Lire la suite