Un Libanais tué à la frontière avec Israël par des tirs israéliens

·1 min de lecture

BEYROUTH (Reuters) - Un Libanais de 21 ans a succombé à ses blessures vendredi après avoir été touché par des tirs des forces israéliennes alors qu'il tentait de franchir une barrière de sécurité à la frontière avec Israël, rapporte l'agence libanaise ANI.

Il faisait partie d'un groupe de jeunes gens rassemblé à la frontière pour exprimer leur solidarité avec les Palestiniens dans le conflit entre l'Etat hébreu et les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza. Un autre manifestant a été blessé.

L'armée israélienne avait déclaré plus tôt que la clôture frontalière avec Israël avait été endommagée par les manifestants et qu'un champ avait été incendié.

Des chars israéliens ont procédé à des tirs de sommation et les protestataires ont ensuite quitté les lieux, avait ajouté l'armée. Ils ont été par la suite dispersés par l'armée libanaise en présence de la Finul, la force des Nations unies au Liban, a rapporté un témoin.

(Edmund Blair, version française Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles