Liban: polémique après l'arrestation d'un archevêque maronite de retour d'Israël

La convocation et la détention d'un archevêque maronite libanais par un tribunal militaire au Liban, à son retour d'un déplacement en Israël, a provoqué un tollé chez les milieux religieux de cette communauté et une partie de la classe politique.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

L'archevêque maronite de Haïfa et de Jérusalem, Moussa el-Hajj, a été interrogé et détenu pendant huit heures lundi par les services de sécurité à son retour d’Israël. Des sources judiciaires affirment avoir découvert avec le prélat 450 000 dollars et plus de 40 000 euros envoyés à leurs proches au Liban par des membres ou des familles d’anciens miliciens supplétifs de Tsahal, réfugiés en Israël depuis l’an 2000.

Mgr Moussa al-Hajj est accusé d’avoir violé la loi libanaise de boycott d'Israël et d’« implication dans du blanchiment d'argent ». Dans un pays où les communautés religieuses sont plus puissantes que l’État, une telle nouvelle a provoqué un véritable tollé.

Le patriarche Béchara Raï a réuni en urgence les chefs de l’Église maronite et exigé que l'affaire soit « close immédiatement ». Il a aussi demandé « la restitution de l’argent confisqué pour qu’il soit distribué à ses bénéficiaires », à un moment où 80 % des Libanais vivent sous le seuil de pauvreté.

Les chefs des principaux partis chrétiens, qu’ils soient hostiles ou alliés au Hezbollah, ont dénoncé les poursuites contre l’évêque maronite, qui a refusé de se rendre mercredi à une convocation du tribunal militaire.

Cette affaire intervient alors que la question de la normalisation des relations entre le Liban et Israël, techniquement en guerre depuis 1948, divise l’opinion publique.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles