Liban : plusieurs dizaines de milliers de personnes continuent de manifester contre le pouvoir

franceinfo avec AFP

La mobilisation des Libanais contre leur gouvernement ne faiblit pas au Liban. Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées à travers le pays, samedi 19 octobre, pour une troisième journée de manifestations contre la classe politique accusée de corruption.

En dépit des appels à la retenue de plusieurs responsables politiques, ainsi qu'une intervention musclée des forces de l'ordre dans la nuit de vendredi à samedi et des dizaines d'arrestations, les manifestants se sont rassemblés à nouveau dans plusieurs villes du pays, selon des correspondants de l'AFP sur place.

Dans l'après midi, les rangs des manifestants n'ont eu de cesse de grossir aussi bien dans le centre de la capitale, Beyrouth, qu'à Tripoli, deuxième ville du pays, mais aussi à Tyr (sud), dans le Akkar (nord) et à Baalbeck (sud). A Tripoli par exemple, la foule rassemblée sur la place al-Nour s'est agrandie dans l'après-midi, des enseignants et étudiants ralliant les manifestants. Plusieurs axes routiers ont été bloqués par des barricades dressées par des manifestants, ou par des pneus et des bennes à ordure incendiés.

Des réformes économiques entravées

Le mouvement de protestation a été déclenché par l'annonce, jeudi, d'une nouvelle taxe sur les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi