Liban: L'UE adopte un cadre pour des sanctions ciblées

·1 min de lecture
LIBAN: L'UE ADOPTE UN CADRE POUR DES SANCTIONS CIBLÉES

PARIS (Reuters) - Le Conseil européen annonce vendredi avoir adopté un cadre pour des sanctions ciblées contre des personnes ou entités au Liban ayant porté atteinte à la démocratie ou à l'Etat de droit.

"Les sanctions consistent en une interdiction de pénétrer sur le territoire de l'UE et un gel des avoirs pour les personnes, et en un gel des avoirs pour les entités", précise l'instance dans un communiqué.

"En outre, il est interdit aux personnes et aux entités de l'UE de mettre des fonds à la disposition des personnes et des entités inscrites sur la liste."

Le Conseil européen s'était alarmé en décembre dernier de la "grave" crise financière et politique frappant le Liban, soulignant la nécessité de réformes rapides.

"Il est (...) de la plus haute importance que les dirigeants libanais mettent de côté leurs divergences et agissent ensemble pour former un gouvernement et mettre en œuvre les mesures nécessaires pour guider le pays sur la voie d'une reprise durable", dit-il vendredi.

(Reportage John Irish, version française Jean-Stéphane Brosse et Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles