Liban: Ghassan Abu Sitta, un chirurgien qui aide les enfants gazaouïs à se reconstruire

Plus de 14 000 enfants palestiniens ont été tués à Gaza, et plus de 12 000 blessés, dans la guerre menée par l’armée israélienne. Depuis qu’il s’est rendu sur place pour soigner, au début du conflit, le chirurgien Ghassan Abu Sitta poursuit un rêve : permettre aux petits Gazaouis blessés de se reconstruire. Un premier enfant est arrivé la semaine passée, après une longue attente en Égypte, et d’autres évacuations doivent suivre.

Avec notre correspondante à Beyrouth, Laure Stephan

Âgé de cinq ans, Adam Afana est le premier petit Gazaoui arrivé au Liban pour y être soigné. Blessé au bras gauche au début de la guerre, il a risqué l’amputation. Plusieurs de ses proches ont été tués… Son oncle Eid, qui l’accompagne à Beyrouth, parle avec émotion.

« La sœur d’Adam, l’une de ses tantes et sa grand-mère ont été tués dans le bombardement qui l’a blessé », explique-t-il. « Ses parents ont été grièvement blessés, puis son père n’a pas survécu. Adam a été soigné dans les hôpitaux avec les moyens du bord… C’est moi qui l’ai fait sortir de Gaza vers l’Égypte. »

À lire aussiTerritoires palestiniens: les enfants, premières victimes de la guerre à Gaza


Lire la suite sur RFI