Liban: une fusillade éclate devant l'ambassade des États-Unis à Beyrouth

Une fusillade a éclaté ce matin devant l'ambassade des États-Unis à Beyrouth. Les premières informations font état de deux blessés, le tireur d’origine syrienne et une personne à l’intérieur de l’enceinte de la chancellerie.

L’enquête se poursuit pour déterminer les circonstances de l’incident devant l’entrée de l’ambassade des États-Unis à Aoukar, à 15 km au nord de Beyrouth. Un communiqué de l’ambassade américaine confirme l’incident, mais ne mentionne pas de blessés parmi le personnel, comme l’indique l’armée libanaise.

Une source judiciaire a indiqué à l'AFP que le tireur, gravement blessé, avait affirmé "avoir mené cette attaque pour soutenir Gaza ». Les forces de sécurité ont arrêté le frère du tireur, qui vivait dans la plaine de la Békaa (est) proche de la frontière syrienne avec sa famille, a indiqué la source judiciaire.

« Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances des faits et arrêter toutes les personnes impliquées » dans cet incident, a indiqué un communiqué du bureau du Premier ministre libanais Najib Mikati, précisant que l'ambassadrice Lisa Johnson se trouvait hors du pays.

Sur des vidéos filmées par des riverains, on peut entendre des tirs nourris de fusils mitrailleurs. Des photos circulant sur les réseaux sociaux montrent au moins un homme armé d’une kalachnikov, présenté comme l’un des assaillants. L’armée procède à un ratissage dans la région et a établi un périmètre de sécurité dans un rayon d’un kilomètre, rapporte notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh.


Lire la suite sur RFI