Liban : face à l'impasse politique et au chaos économique, Emmanuel Macron promet "un changement de méthode"

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

La France perd patience. Le président de la République, Emmanuel Macron, a jugé nécessaire, jeudi 18 mars, de "changer d'approche" au Liban, toujours sans gouvernement et embourbé dans une crise socio-économique sans précédent. Le chef de l'Etat a implicitement mis en cause les responsables libanais d'avoir failli à leurs responsabilités."Le temps du test de responsabilité s'achève et il nous faudra dans les prochaines semaines, de manière très claire, sans doute changer d'approche, de méthode", a déclaré sans plus de détails Emmanuel Macron, qui s'efforce depuis des mois, en vain, d'arracher la formation d'un gouvernement au Liban et la mise en œuvre de réformes.

"Nous ne pouvons laisser le peuple libanais dans la situation où il est", a poursuivi le président français lors d'une conférence de presse avec son homologue israélien, Reuven Rivlin. "Nous devons tout faire pour éviter l'effondrement du pays et donc accélérer la formation d'un gouvernement et des réformes nécessaires", a-t-il encore déclaré, réaffirmant son attachement "au peuple libanais".

Pas de gouvernement depuis octobre

Près de sept mois après l'explosion qui a ravagé le port de Beyrouth et détruit des quartiers entiers de la capitale, le 4 août 2020, le Liban est toujours plongé dans la paralysie politique alors que le pays sombre économiquement et est secoué par de nombreuses manifestations et des troubles.

Le gouvernement a démissionné après la catastrophe mais il gère encore les affaires courantes. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi