Liban : deux morts et près de 200 migrants secourus après le naufrage de leur embarcation

© Turkish Coast Guard Command / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

L'armée libanaise a secouru samedi près de 200 migrants principalement syriens , après que leur embarcation partie du Liban a fait naufrage, tuant un enfant et une femme, ont indiqué l'armée et des proches de rescapés. "Trois bateaux des forces navales, accompagnés d'un bateau de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) sont arrivés sur les lieux du naufrage au large de Selaata", dans le nord du pays, a indiqué l'armée sur Twitter.

"Le personnel a procédé au sauvetage des quelques 200 personnes", qui tentaient de "quitter illégalement les eaux territoriales libanaises", a-t-elle ajouté. Toutefois, "une femme et un enfant sont morts", a rapporté à l'AFP une source au sein des services de sécurité.

"On meurt dans ce pays"

Selon un correspondant de l'AFP au port de Tripoli, principale ville du Nord et parmi les plus pauvres du Liban, hommes, femmes et enfants, Syriens pour la plupart, mais aussi une cinquantaine de Libanais, étaient à bord. Des dizaines de proches étaient massés au port, comme Younès Jomaa, installé au Liban mais originaire d'Idleb dans le nord-ouest syrien. "Je comptais partir avec mon frère, mais je n'ai pas pu rassembler la somme suffisante", a-t-il raconté à l'AFP, ajoutant que son frère s'était "endetté pour partir".

"On ne peut plus vivre dans ce pays, ni en Syrie", où la guerre a tué depuis 2011 environ un demi million de personnes, lance-t-il encore. "On meurt dans ce pays, on va essayer tous les jours de prendre la mer", renchérit Ahmed Y...


Lire la suite sur Europe1