Liban: Consulations le 26 juillet sur la nomination d'un nouveau Premier ministre

·1 min de lecture
LIBAN: CONSULATIONS LE 26 JUILLET SUR LA NOMINATION D'UN NOUVEAU PREMIER MINISTRE

BEYROUTH (Reuters) - La présidence libanaise a annoncé lundi que les consultations parlementaires pour la nomination d'un nouveau Premier ministre commenceraient le 26 juillet prochain, après de nombreuses tentatives pour former un nouveau gouvernement.

Le Premier ministre désigné, Saad Hariri, a déclaré jeudi dernier qu'il renonçait à former un gouvernement au Liban en raison de désaccords insurmontables, à ses yeux, avec le président Michel Aoun, prolongeant ainsi une impasse politique qui aggrave la crise financière et sociale dans laquelle est plongé le pays depuis des mois.

Une décision dont la France a "pris acte" vendredi dernier, appelant à la désignation rapide d'un successeur.

La déclaration de Saad Hariri, dirigeant sunnite, intervient après plusieurs mois de querelles avec Michel Aoun, chrétien maronite allié au mouvement chiite Hezbollah. Les deux hommes se sont mutuellement rejetés la faute de cet échec.

Il n'y a pas de successeur évident au poste de Premier ministre, fonction revenant à un sunnite selon le partage confessionnel des postes au Liban.

Michel Aoun devra choisir le candidat soutenu par le plus grand nombre de parlementaires, parmi lesquels le Hezbollah soutenu par l'Iran et ses alliés politiques sont majoritaires.

Les gouvernements occidentaux font pression sur la classe politique libanaise pour former un gouvernement qui pourra mener à bien les réformes nécessaires, condition exigée par la communauté internationale, notamment la France, pour fournir au Liban une aide à même de sortir le pays de ce que la Banque mondiale a qualifié de pire récession de l'histoire moderne.

(Reportage Maha al Dahan, version française Lucinda Langlands-Perry, édité par Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles