Libération ouvre sa bibliothèque numérique

Libération.fr
Libération ouvre sa bibliothèque numérique

L'essentiel sur un sujet : Libé propose une collection exclusive de livres numériques

Actu, magazine, rétro ou idées : Libé lance une bibliothèque de livres numériques thématiques regroupant des textes exclusifs ou parus dans le journal.

Chaque mois, de nouveaux livres seront ajoutés, contenant des reportages, analyses et enquêtes, enrichis d’éléments de contexte inédits et de nouvelles contributions.

Ils sont proposés dans le format ouvert « ePub » qui peut être lu sur tous les smartphones, tablettes ou sur ordinateur et liseuse. Une fois téléchargés, transférez le livre sur votre appareil par exemple en vous l’envoyant par email, et il se placera automatiquement dans la bonne application.

Les livres numériques sont proposés en accès gratuit et illimité pour les abonnés (et disponibles dès le premier mois pour 1€ seulement) ou disponibles à l’unité sur la boutique Libération pour 2,90€.

Pour le lancement de la bibliothèque Libé, l’ebook « Racisme et haine : ASSEZ! » vous est offert. Outre la belle intervention de Christiane Taubira dans nos pages, ce livre numérique reprend l’ensemble des contributions et articles parus ces dernières semaines sur la thématique.

Pour le télécharger gratuitement et découvrir toute la collection, rendez-vous sur la page de la bibliothèque Libération.



Déjà disponibles dans la collection Actu: «Ecole: la nouvelle méthode», «Syrie: l’agonie sans fin», «FN: la contamination». Et bientôt: les municipales à Paris, le débat sur l’impôt, les Roms…
Dans la collection Magazine: «Week-ends déjantés, «Escrocs & co», «Libération refait l’histoire» (quatre tomes), «Les grands duels». Et à venir: «Caramba encore raté», «les excentriques», «Tu mitonnes, bonhomme», «Bourre-paf, les chroniques du dr Garriberts…



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Samantha Geimer, son Roman
«Tout était plus simple, même pendant la Révolution culturelle»
«La Voie ferrée…» Un pont entre deux mondes
Comment le trop-plein de règles étouffe la croissance française
Philip Marlowe, le privé de ressortie