"La libération de Loujain ne change rien aux conditions des droits humains en Arabie saoudite"

·2 min de lecture

Loujain Al-Hathloul a été remise en liberté la semaine dernière, après 1001 jours de prison. La militante des droits humains, condamnée par une cour terroriste, ne peut pas quitter le pays pendant cinq ans et est sous le coup d’une mise à l’épreuve, mais espère reprendre une vie normale. Sa sœur Lina, qui ne vit plus en Arabie saoudite, craint d’être elle aussi sous le coup d’une interdiction de quitter le pays et donc ne peut pas encore la voir mais lui parle régulièrement, nous en parle.

Paris Match. Comment avez-vous appris la remise en liberté de votre sœur Loujain ?
Lina Al-Hathloul. Selon nos calculs, par rapport au jugement, nous pensions qu’elle devait sortir le lendemain, donc je ne m’y attendais pas du tout. J’étais dans le salon, avec des amis, et d’un coup j'ai reçu un message WhatsApp d’une de mes sœurs en Arabie saoudite me disant : «Lina, Loujain est à la maison». J’ai cru que c’était une blague, que je ne trouvais pas de bon goût… Et directement, elle m’a appelée en vidéo et j’ai vu Loujain. Je n’y croyais pas.

Comment se sont passées ces retrouvailles virtuelles ?
C’était vraiment chouette. Loujain n’est plus vraiment la même physiquement, elle a perdu beaucoup de poids, on voit ses cheveux blancs, mais c’est encore la femme magnifique qu’elle était avant les trois ans de prison. On était juste mortes de rire, toutes les deux. On ne savait pas quoi se dire, on a ri pendant 20 minutes puis on a commencé à parler. Je lui ai demandé si elle allait vraiment bien : quand on l’appelait dans la prison secrète, elle nous disait qu’elle allait bien… Je lui ai fait promettre de nous dire quand ça ne va pas. La première chose qu’elle a dite, c’est que lorsqu’elle était dans cette prison secrète, elle avait un appareil électrifié sur l’oreille, allumé si elle se plaignait. C’est pour cela que durant tout ce temps, elle nous disait qu’elle allait bien.

Loujain Al-Hathloul peu après sa sortie de prison.
Loujain Al-Hathloul peu après sa sortie de prison.

Loujain Al-Hathloul peu après sa sortie de prison. © Famille Al-Hathloul (...)
Lire la suite sur Paris Match