"Une libération pour mon corps et mon esprit" : Jo-Wilfried Tsonga justifie son choix de partir à la retraite

C'est désormais une page qui se tourne pour Jo-Wilfried Tsonga. Le sportif a décidé de mettre un terme à sa carrière de tennisman le 24 mai dernier après son élimination contre le Norvégien Casper Ruud lors du 1er tour de Roland-Garros. Il est notamment revenu sur ce choix lundi 30 mai sur le plateau de C à Vous, qu'il qualifie comme une "libération" pour son corps et son esprit. Car oui, le tennis, ça fatigue ! Son corps a été mis à rude épreuve. Il n'a pas été épargné par les blessures, que ce soit au niveau du dos, des bras, des épaules ou encore des jambes et notamment les genoux. Tant de pépins physiques qui ne l'ont pas aidé à s'épanouir.

L'ancien joueur de 37 ans a expliqué la fatigue mentale qui s'ajoute à cela, notamment à cause des déplacements incessants d'un endroit à un autre. "On voyage beaucoup" raconte t-il. "On est plus de 40 semaines en dehors de la maison, entre les hôtels, les avions et les décalages horaires. Puis les matchs qui sont fatigants, on joue presque tous les jours quand on est en tournoi" ajoute t-il. Sans oublier qu'un tennisman est amené, la plupart du temps dans sa carrière, à perdre plus souvent qu'il ne gagne, comme l'a fait remarquer la journaliste à Jo-Wilfried Tsonga, qui a confirmé cette hypothèse. Une raison de plus pour se sentir fatigué, aussi bien physiquement que moralement.

Une belle et longue carrière

Mais il peut cependant se montrer fier d'avoir évolué au plus...

Lire la suite


À lire aussi

Mokhtar, le garde du corps de Cyril Hanouna sauvé par le sport : 'Le rugby m'a évité de partir en vrille'
Laure (Mariés au premier regard) : Tatouage XXL symbolique sur une partie de son corps qu'elle "n'aime pas"
Léa Drucker : Le prénom de sa fille parfois mal jugé, elle justifie son choix

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles