Liam Di Benedetto, son mari Christophe condamné à 12 ans de prison : nouvelles révélations sur sa peine

Liam Di Benedetto, son mari Christophe condamné à 12 ans de prison : nouvelles révélations sur sa peine
Liam Di Benedetto, son mari Christophe condamné à 12 ans de prison : nouvelles révélations sur sa peine - Instagram, liamdibenedettooff

Au début du mois de novembre, Liam Di Benedetto a annoncé la pire des nouvelles : son mari Christophe Dicranian a été arrêté pour des faits de trafic de drogues. Le verdict est tombé peu de temps après et il a écopé d'une peine de 12 ans de prison, 50 000 euros d'amende et d'une interdiction de gérer pendant cinq ans. Son incarcération a été immédiate. C'est donc bouleversée que se retrouve désormais l'ex-candidate de télé-réalité, laquelle doit composer seule avec ses deux filles, Joy (4 ans) et Sharly (née au mois de juillet 2021).

Sur ses réseaux sociaux, elle donne régulièrement de ses nouvelles, souvent avec émotion et au bord des larmes. Mais vendredi 18 novembre, Liam Di Benedetto a fait des révélations un peu plus réjouissantes que d'habitude. En effet, sur Snapchat, elle a pris la parole pour clarifier certaines choses vis-à-vis de la peine de prison de son époux. "Ils ont demandé 16 ans, la juge a donné 12 ans (...) Sur 12 ans, comprenez bien que mon mari ne va pas faire 12 ans, il va en faire 4 ans", a-t-elle expliqué. Une séparation forcée fortement réduite donc mais qui reste quand même difficile à vivre. D'autant plus lorsque Liam pense à tous les moments que Christophe Dicranian va manquer. "J'aurais 32 ans, bon moi à la limite ça va, y'a rien qui aura changé, mais mes enfants, il y aura une évolution. On passe d'un bébé qui parle à peine à une petite fille qui va apprendre à lire. Joy, peut-être qu'à 8 ans, elle marchera ou sera en...

Lire la suite


À lire aussi

Mort de Mac Miller : son dealer condamné à une lourde peine de prison, 3 ans après
Harvey Weinstein : Condamné à une lourde peine de 23 ans de prison
Cristina d'Espagne : Son mari Iñaki condamné à six ans de prison... mais libre !