L'humoriste belge Laura Laune révèle être autiste Asperger

·2 min de lecture
Le documentaire
Le documentaire

AUTISME - L’humoriste belge, Laura Laune, sera à l’honneur ce jeudi 11 novembre sur C8. Après la diffusion inédite de son one-woman show, Le Diable est une gentille petite fille, C8 consacre un documentaire sur l’humoriste aux multiples polémiques, Laura Laune: la victoire de l’audace à 23h.

Devenue connue suite à sa victoire de La France a un incroyable talent en 2017, Laura Laune révèle dans le documentaire être atteinte du syndrome autistique d’Asperger. ”Ça m’est arrivé plusieurs fois que des gens me disent: ‘Tu as des traits autistiques’. Un jour, j’ai commencé à faire des recherches sur Internet et j’ai appris que le syndrome d’Asperger s’exprime de façon différente chez les femmes et chez les hommes. Ça se voit beaucoup plus chez les hommes, parce que les femmes vont vraiment essayer de compenser pour cacher leurs traits et pour se fondre dans la masse”, explique celle qui se fera couper une partie de sa chanson au Grand Oral de France 2.

Pour les femmes atteintes du syndrome d’Asperger, le diagnostic peut, en effet, être plus long ou être écarté, pendant longtemps, à la faveur d’un trouble mental comme l’anxiété sociale ou un trouble obsessionnel compulsif comme le souligne le site spécialisé le Spectre de l’autisme. Les femmes Asperger ont aussi tendance à réprimer le syndrome en imitant les autres et notamment ceux “qu’elles jugent avoir du succès en société”.

“J’ai besoin de moments pour vivre dans mon monde intérieur”

Confirmé par une professionnelle de santé, le diagnostic permet à l’humoriste de mieux comprendre son rapport aux autres. Elle évoque notamment son épuisement après des interactions sociales et le besoin de se “recharger” après celles-ci.

“On a beaucoup de problèmes à comprendre les conventions sociales, du coup mon cerveau fonctionne à 1000 à l’heure, en permanence, pour comprendre ce qui m’entoure, ce qu’on attend de moi et ce que je dois faire, comment réagir...”, déclare-t-elle.

En effet, les personnes (adultes et enfants) présentant ce syndrome, ont de “graves lacunes au niveau des compétences sociales ainsi que de la communication” comme l’explique Le Spectre de l’autisme.

Le diagnostic lui a aussi permis de mieux se comprendre. “Je me suis reconnue et ça ne faisait aucun doute pour moi. J’ai quand même été chez une psychiatre pour avoir les tests et les diagnostics officiels. Tous les liens se sont faits dans ma tête, j’ai eu les clefs de ma vie. J’ai compris comment je fonctionnais”, conclut-elle.

À voir également sur Le HuffPost: Macron promet le remboursement des consultations chez le psychologue dès 2022

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles