L'hommage à Liu Shaoyo place de la République dégénère

Anthony Berthelier
L'hommage à Liu Shaoyo place de la République dégénère

FAITS-DIVERS - Plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées dimanche 2 avril à Paris pour exiger "justice" et "vérité" après la mort d'un père de famille chinois, tué la semaine dernière par un policier dans des conditions controversées.

Au milieu de banderoles "Vérité justice, dignité" et d'affiches "J'aime la France", "Pour la paix, la justice ! Contre la violence", les manifestants, roses blanches à la main, se sont retrouvés sur la place de la République pour "un rassemblement de recueillement" à l'appel de plusieurs associations de la communauté chinoise. Certains membres de la famille de Liu Shaoyo se sont exprimés, avec beaucoup d'émotion.

Comme lors de certains rassemblements précédents, de nombreux débordements violents ont éclaté entre les forces de l'ordre et les manifestants.

Liu Shaoyao a été tué par le tir d'un policier alors que, selon la police, il agressait avec des ciseaux un autre agent. Une version contestée par la famille qui affirme que le quinquagénaire coupait des poissons avec des ciseaux.

Pékin a publiquement demandé que la lumière soit faite sur les circonstances du décès. Une enquête a été ouverte par l'Inspection générale de la police nationale, la "police des polices".

Lire aussi :

L'extrême émotion des...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages