L'histoire tragique du «petit garçon dans la boîte», resté sans identité pendant 65 ans

© Matt Rourke

Le 25 février 1957, le corps d’un enfant est découvert dans une boîte en carton, dans une zone boisée située près de Philadelphie, aux Etats-Unis. Dans la presse américaine, il sera alors surnommé «the boy in the box» (le garçon dans la boîte). Durant plus de 65 ans, l’enfant n’a en effet eu ni nom, ni famille. Il a fallu attendre des décennies pour qu’en décembre dernier, les autorités annoncent avoir enfin redonné à cette petite victime de 4 ans son identité.

Profitant des progrès de la science, la police en charge du dossier a décidé il y a quelques années de refaire des analyses ADN en utilisant cette fois-ci une technique qui fait de plus en plus ses preuves dans les affaires criminelles, la généalogie génétique. Après avoir exhumé le corps en 2019, son ADN a été téléchargé dans une base de données permettant de retrouver de possibles membres de sa famille proche ou éloignée. Peu à peu, ils ont réussi à remonter le fil de son histoire, retrouvant finalement sa mère biologique. Celui dont la pierre tombale affichait alors la mention «Enfant inconnu d'Amérique» s’appelait en fait Joseph Augustus Zarelli, né en janvier 1953.

Le passé de ses parents

En fin de semaine dernière, le «Philadelphia Inquirer» a révélé le nom de ses p...


Retrouvez cet article sur ParisMatch