L'héritier Robert Durst, condamné pour meurtre, est mort

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Robert Durst, l'héritier de 78 ans condamné pour le meurtre de sa meilleure amie avoué par inadvertance à la télévision, est décédé.

La mort de Kathleen McCormack restera un mystère. L'héritier Robert Durst, condamné l'an dernier pour le meurtre de sa meilleure amie Susan Berman , est mort lundi dans un hôpital californien, où il avait été admis après de nombreux problèmes de santé -atteint d'un cancer de la vessie, l'homme de 78 ans avait contracté le Covid-19 à l'automne dernier, développant une forme sévère entraînant son placement sous respirateur. Il a fait une crise cardiaque alors qu'il se trouvait à l'hôpital de San Joaquin pour une batterie de tests, a expliqué son avocat Chip Lewis au «New York Times ».

Robert Durst avait été hospitalisé deux jours après sa condamnation à la prison à vie pour le meurtre de Susan Berman, tuée chez elle d'une balle dans le dos en 2000. Selon l'accusation, elle aurait été sur le point de le dénoncer à la police qui l'avait convoquée pour l'interroger, après avoir pendant près de 20 ans gardé le secret sur son rôle dans la disparition de Kathleen McCormack, son épouse dont le dernier signe de vie remonte à 1982 alors que leur couple battait de l'aile. À l'époque, Robert Durst était passé entre les mailles du filet, n'étant rattrapé par la justice qu'en 2015 avec la diffusion d'un documentaire, «The Jinx». Durant le tournage, l'héritier septuagénaire s'était trahi après une interview, oubliant qu'il était équipé d'un micro. Il s'était isolé et s'était parlé à haute voix : «Mais qu’est-ce que tu as fait? Tu les as tous tués, bien sûr. Ça y est, tu es fait. Quel désastre.»

Acquitté d'un meurtre en 2003

Entre temps, Robert Durst avait été arrêté pour le meurtre de Morris Black, son voisin de 71 ans, tué en 2001 d’une balle dans la tête –cette dernière ne sera jamais retrouvée, contrairement au reste de son corps(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles