Dans l'Hérault, elle crée des tenues fantaisies pour égayer le quotidien des soignants à l'hôpital

Cynthia André a fabriqué son premier calot fantaisie pour sa tante, infirmière à hôpital. C'était en 2012. Mais déjà, la volonté d'égayer les tenues et le quotidien des soignants était important pour elle. Le succès fut au rendez-vous et la jeune femme fut rapidement sollicitée pour de nouvelles créations. Elle crée alors son entreprise CrysVal et un site internet. 5000 pièces par mois Une petite entreprise qui a pris son envol avec la crise sanitaire. Désormais, Cynthia vend environ 5000 pièces par mois. Depuis le mois de mai, elle a embauché cinq personnes et a dû emménager dans des locaux plus grands, à Aniane, dans l'arrière-pays héraultais. Des super-héroïnes imprimées sur une blouse, des couleurs et des motifs joyeux : tel est le principe des collections de l'entreprise. "Le but est que ça apporte de la joie, de la gaieté car aujourd'hui, avec la crise que l'on traverse, on en a bien besoin", explique Latéfa Bourdon, qui a rejoint l'aventure. Des ventes dans le monde entier Le succès des calots fantaisies a largement dépassé l'Hérault. Grâce au site internet, Cyntia exporte ses créations partout en France, mais également dans les Dom-Tom ainsi que dans d'autres pays comme le Maroc ou la Belgique. Mettre de la couleur dans la vie des personnels soignants, une idée qui séduit partout dans le monde en cette période compliquée.