LGBTQI : quels droits dans quels pays ?

Photo Pavel Danilyuk / Pexels / CC

Quand on s’identifie comme LGBTQI, l’expatriation présente souvent des difficultés supplémentaires. En effet, l’homosexualité, la bisexualité ou encore la transidentité sont criminalisées dans certains pays, tandis que d’autres, très nombreux, n’accordent pas les mêmes droits qu’au reste de la population. Il est donc crucial de s’informer sur les lois locales avant de s’expatrier.

Le site Equaldex, une plateforme collaborative sur les droits des LGBTQI, vient justement de publier un classement des pays les plus accueillants. Les facteurs pris en compte sont la législation, l’attitude de l’opinion publique et le nombre d’agressions ciblées. On retrouve l’Islande en première position, pays qui a autorisé le mariage pour tous en 2010.

Top 10 :

Islande Canada L’île de Man Uruguay Norvège Pays-Bas Australie Suisse Allemagne Suède

Sachez que la France se classe en 28e position sur 198 pays… Si la moitié du top 10 est occupée par des pays européens, il faut noter la forte progression de certaines destinations européennes, comme la Grèce, en termes de droits. Classée 58e, “la Grèce fait partie des pays européens à avoir connu la plus grande avancée en termes de droits LGBTQ”, selon le média américain Bloomberg. Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a fait adopter une série de réformes au cours de l’année passée. Parmi elles : la fin de l’interdiction pour les hommes homosexuels de donner leur sang, des mesures pour l’inclusion des personnes trans et l’interdiction des conversions de thérapie dans le pays. L’union civile pour les personnes de même sexe est légale depuis 2015, mais les choses se sont vraiment mises à bouger ces douze derniers mois. Par ailleurs, la création d’une agence du gouvernement consacrée aux questions LGBTQI est prévue, ainsi qu’un centre de conseil psychologique et des installations prévues pour les jeunes sans-abri de la communauté. “Il est important pour la Grèce d’améliorer la visibilité de la communauté LGBTQI et d’apporter du changement de façon légale, avec l’objectif plus large d’assurer l’égalité des chances pour toutes et tous et de créer une société et une économie inclusives”, explique Alex Patelis, le conseiller économique en chef du Premier ministre.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles