LGBT: L'UE ouvre des procédures d'infraction contre Hongrie et Pologne

·1 min de lecture
LGBT: L'UE OUVRE DES PROCÉDURES D'INFRACTION CONTRE HONGRIE ET POLOGNE

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a ouvert jeudi des procédures d'infraction contre la Hongrie et la Pologne pour violation des droits fondamentaux des personnes LGBTIQ.

L'action de l'exécutif européen à l'encontre de la Hongrie porte sur une loi récemment adoptée interdisant les contenus considérés comme promouvant l'homosexualité dans les écoles, ce que de nombreux pays membres de l'UE ont condamné comme restrictif, discriminatoire et contraire aux droits de l'homme.

La procédure d'infraction contre la Pologne concerne la décision de certaines régions et villes polonaises qui se sont déclarées "libres" de l'idéologie LGBT, ainsi que l'absence de réponse des autorités aux demandes de renseignements à ce sujet.

"Les deux États membres disposent maintenant de deux mois pour répondre aux arguments avancés par la Commission", a déclaré l'exécutif dans un communiqué.

"Dans le cas contraire, la Commission pourra décider de leur adresser un avis motivé et, à l'étape suivante, de saisir la Cour de justice de l'Union européenne."

(Reportage Gabriela Baczynska et John Chalmers, version française Diana Mandiá, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles