LG met fin à son activité de téléphonie mobile

·2 min de lecture

LG, l’un des plus grands constructeurs de téléphones portables, a décidé de mettre fin à son activité mobile à partir de fin juillet 2021. Cette branche du conglomérat sud-coréen était largement déficitaire et n’avait pas créé de profits depuis 2015. Une décision attendue qui vise à réorienter l’activité vers des secteurs plus lucratifs.

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

Deux mois après avoir déclaré que toutes les possibilités étaient ouvertes au sujet de sa division de téléphones portables, LG a décidé de mettre fin au suspense. L’entreprise, qui a été un temps le cinquième constructeur de téléphones portables au monde, a tenté sans succès de convaincre l’entreprise vietnamienne Vingroup et l’allemande Volkswagen de racheter son activité.

LG ne fait pas le poids face à Samsung

LG, qui représentait encore 2% de part de marché cette année, n’a pas fait le poids face au géant Samsung et à la concurrence des voisins chinois. Ce 23e trimestre de pertes consécutives aura eu raison de la marque de téléphonie. Pas de panique pour les utilisateurs de téléphones portables LG, l’entreprise continuera à fournir des services et de l’entretien à ses clients. Les téléphones de la marque seront disponibles au moins jusqu’au 31 juillet, date officielle de la sortie du marché.

Objectif : les véhicules électriques

Désormais, pour l’un des plus importants conglomérats de Corée du Sud, l’objectif est de se concentrer sur les véhicules électriques, la robotique et l’intelligence artificielle. L’entreprise a également affirmé qu’elle poursuivra ses investissements en recherche et développement dans le secteur de la téléphonie avec, en ligne de mire, l’objectif de la 6G.

À lire aussi : Corée du Sud: Samsung ne s'est jamais mieux porté qu'en temps de pandémie