L'exposition de la France à un éventuel défaut grec atteint 65 milliards d'euros

Le sénateur UMP d'Eure et Loire, Albéric de Montgolfier quitte le palais de l'Elysée le 07 octobre 2010 après une rencontre avec Nicolas Sarkozy

L'exposition de la France à un éventuel défaut grec atteint 65 milliards d'euros, a estimé mercredi le rapporteur général de la Commission des finances du Sénat Albéric de Montgolfier.

"L?exposition totale de notre pays à un éventuel défaut grec s'élève à 65 milliards d?euros environ, soit un montant bien supérieur aux 40 milliards d?euros généralement avancés", a-t-il indiqué dans un communiqué.