L'ex vice-président afghan aurait-il fui avec de “l’argent volé” ? L'intox des pro-Taliban

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des photos d’Amrullah Saleh, ancien vice-président d'Afghanistan qui s’est proclamé président légitime après la prise de pouvoir des Taliban, circulent depuis le 20 septembre : on le voit assis dans ce qui ressemble à un établissement bancaire.

Des comptes pro-Taliban et même des médias afghans ont affirmé qu’il s’agissait d’une banque située aux Émirats arabes unis, pays où Amrullah Saleh aurait fui avec de “l’argent volé aux Afghans”, alors que Saleh affirme s’être réfugié dans la région afghane du Panchir. Or, ces photos ne sont pas récentes.

La guerre entre les Taliban et l’Alliance du Nord ne se joue pas qu’au Panchir, mais aussi sur le terrain de la communication. Trois photos circulent ainsi sur Twitter, prétendant prouver qu’Amrullah Saleh, l’ex vice-président afghan, aurait fui le pays.

Où ces photos ont-elles été prises ?

Sur l’une des photos, une pancarte indique en arabe et en anglais "comptes d’épargne, un meilleur moyen d’épargner”. En faisant une recherche avec ce slogan en anglais et en ajoutant les termes “bank” et “Dubai” dans Google images, on peut identifier que ce slogan est un de ceux de la banque Emirates NBD, une banque étatique de Dubaï. En cherchant ensuite les différents établissements de cette banque à Dubaï sur Foursquare, on peut identifier que la photo a été prise dans celui du quartier Al Barsha : on retrouve une photo ici, partagée sur Foursquare, qui montre le même panneau. On remarque aussi le même interrupteur en bas à gauche de l’affiche, ainsi qu’un dossier de fauteuil de la même forme que sur une des photos montrant Amrullah Salleh discutant avec une employée de la banque.

Quand cette photo a-t-elle été prise ?

La photo a donc bien été prise dans une banque de Dubaï, comme l’affirment des comptes pro-Taliban. S’il n’est pas possible d’identifier la date exacte de cette photo, on peut déduire qu’elle n’a pas été prise après le retour au pouvoir des Taliban, qui sont entrés dans Kaboul le 16 août. Sur des photos récentes d’Amrullah Saleh, on remarque qu’il a des cheveux poivre et sel. Or, sur la photo de l’homme dans la banque, ses cheveux sont sensiblement plus bruns, ce qui laisse entendre qu’elle date forcément de plus d’un mois.

Par ailleurs, on remarque que ni Amrullah Saleh, ni l'employée de la banque ne portent de masques. Or, depuis avril 2020, le port du masque est obligatoire à Dubaï, les contrevenants s’exposant à une amende de 3 000 dirhams (284 euros).

La rédaction des Observateurs de France 24 a contacté la banque NBD, qui affirme qu’“en vertu de notre politique de confidentialité, nous ne pouvons pas partager d'information sur nos clients” mais précise que depuis un an, tous les personnels de NBD sont tenus de porter le masque et qu’il “n’est pas possible d’être dans un de nos établissements et de ne pas porter un masque”.

Des photos récentes publiées par la banque NBD confirment que le port du masque est bien en vigueur dans ces établissements.

Conclusion

Oui les photos partagées par des comptes pro-Taliban et des médias montrent bien Amrullah Saleh dans une banque de Dubaï, mais elles sont antérieures au moins à avril 2020 et ne prouvent donc pas que l’ancien vice-président afghan aurait fui le pays après le retour au pouvoir des Taliban.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles