L'ex-président kosovar Hashim Thaçi plaide non coupable de crimes de guerre

L'ex-président du Kosovo Hashim Thaçi durant une conférence de presse à Pristina après sa démission, le 5 novembre 2020