L'ex-président brésilien Jair Bolsonaro hospitalisé aux Etats-Unis

© Thiago Ribeiro/AGIF/SPUS

L'ex-président brésilien Jair Bolsonaro a été hospitalisé à Orlando, en Floride, (sud-est des Etats-Unis) avec de fortes douleurs abdominales, ont annoncé lundi plusieurs médias, sans citer de source.

L'ancien chef d'Etat d'extrême droite avait quitté le Brésil deux jours avant la fin de son mandat, boudant la cérémonie d'investiture de son successeur de gauche, Lula, pour aller dans la propriété d'un ex-champion d'arts martiaux, José Aldo, à Orlando.

De "fortes douleurs abdominales"

Bolsonaro a été admis à l'hôpital AdventHealth Celebration en raison de "fortes douleurs abdominales", a rapporté le quotidien O Globo, au lendemain d'un violent assaut de ses partisans contre le palais présidentiel, le Congrès et la Cour suprême de Brasilia, pour lequel il a démenti toute responsabilité.

Jair Bolsonaro, 67 ans, garde de graves séquelles de l'attentat à l'arme blanche qui a failli lui coûter la vie en septembre 2018, juste avant son élection à la présidence. Occlusions, sub-occlusions ou adhérences intestinales: il a été hospitalisé en urgence une demi-douzaine de fois et réopéré six fois depuis la fin 2018.


Retrouvez cet article sur ParisMatch