L'ex président afghan Ghani dit soutenir les négociations entre les talibans et son prédécesseur Karzai

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le président afghan Ashraf Ghani en novembre 2020 à Kaboul - WAKIL KOHSAR © 2019 AFP
Le président afghan Ashraf Ghani en novembre 2020 à Kaboul - WAKIL KOHSAR © 2019 AFP

L'ancien président afghan Ashraf Ghani a déclaré ce mercredi soutenir les négociations entre les talibans et d'anciens hauts responsables afghans, ajoutant qu'il était "en discussion pour rentrer" dans son pays qu'il a fui ce week-end pour se réfugier aux Emirats Arabes Unis.

"Je soutiens l'initiative du gouvernement de négocier avec (l'ex-vice président) Abdullah Abdullah et l'ancien président Hamid Karzai (son prédécesseur, ndlr). Je souhaite le succès de ce processus", a-t-il déclaré dans un message vidéo posté sur Facebook, depuis les Emirats.

"Pour l'instant, je suis aux Emirats pour que le sang cesse de couler et que le chaos cesse", a-t-il déclaré dans ce message, sa première apparition depuis qu'il a fui la capitale dimanche.

"Aucune intention" de rester en exil

Il a précisé qu'il n'avait "aucune intention" de rester en exil. "Je suis actuellement en pourparlers pour retourner en Afghanistan", a-t-il dit.

Les Emirats arabes unis ont annoncé plus tôt dans la journée qu'ils accueillaient Ghani "pour raisons humanitaires".

Les dirigeants talibans ont déclaré avoir "gracié tous les anciens responsables gouvernementaux", selon le groupe de surveillance des sites islamistes SITE. Ashraf Ghani a succédé à Hamid Karzai à la tête de l'Afghanistan en 2014.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles