L'ex-patron de Credit Suisse Tidjane Thiam recruté pour développer l'attractivité du Rwanda

·1 min de lecture

Le banquier franco-ivoirien Tidjane Thiam a été recruté par le Rwanda pour développer l’attractivité de son secteur financier. L’ancien patron de Credit Suisse a été nommé président du conseil d’administration de la Rwanda Finance Limited, une entreprise publique qui a pour mission de faire de Kigali un centre financier international.

Avec notre correspondante à Kigali, Laure Broulard

Tidjane Thiam a été nommé aux côtés du Camerounais Diko Jacob Mukete, ancien représentant de la Banque africaine de développement au Rwanda ou encore de Liban Soleman Abdi, ancien chef de cabinet d’Ali Bongo. Leur mission consiste à concrétiser les ambitions de Kigali, qui souhaite devenir une porte d’entrée du continent africain pour les investisseurs internationaux.

Miser sur les services

Le Rwanda mise en effet depuis le début des années 2000 sur les services comme principal levier de développement. Avec d’abord le tourisme de luxe et de conférence, mais aussi via le secteur financier avec la création de la Rwanda Finance Limited en 2018. Kigali met en avant une croissance annuelle de près de 8% et prévoit la mise en place d’un régime fiscal attractif.

Un modèle, l'île Maurice

« Le modèle, c’est l’île Maurice, explique le chercheur Pritish Behuria. Mais le Rwanda manque encore cruellement d’infrastructures financières et de personnel qualifié pour devenir un hub régional ». Reste que la nomination de Tidjane Thiam est le signe d’un engagement renouvelé dans cette voie alors que le tourisme est en berne à cause du coronavirus et que le pays a besoin de rentrées de devises étrangères.

► À lire aussi : Tidjane Thiam quitte le Credit Suisse en laissant regrets et bénéfices