L'ex-miss France Delphine Wespiser dit avoir reçu des "milliers d'insultes" après son soutien à Marine Le Pen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Delphine Wespiser sur le plateau de TPMP, le 19 avril 2022. - Capture d'écran - C8
Delphine Wespiser sur le plateau de TPMP, le 19 avril 2022. - Capture d'écran - C8

Delphine Wespiser assure avoir passé "un des pires week-end de sa vie" après son soutien à Marine Le Pen sur le plateau de TPMP, le 13 avril dernier, trois jours après le premier tour de l'élection présidentielle.

L'ancienne miss France a ainsi expliqué: "J'ai eu des milliers d'insultes, des milliers de menaces". "Tout ce que je veux c'est pouvoir m'exprimer sans qu'on m'insulte", a-t-elle ajouté, affirmant que ses propos avaient été "déformés" et que "les médias en avaient fait leurs choux gras".

"Elle a une forme de bienveillance"

La semaine précédente, l'ex-miss France 2012 avait déclaré sur le plateau de la même émission au sujet de la candidate d'extrême droite: "Elle propose vraiment quelque chose, elle a travaillé, elle a une forme de bienveillance".

"Moi ça me plairait bien d'avoir une présidente femme, j'aimerais bien avoir une maman des Français quelqu'un qui rassemble, qui protège, avec une sensibilité de femme", avait-elle ajouté, se disant "très très déçue" du quinquennat d'Emmanuel Macron.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles