France : l'ancien ministre Damien Abad mis en examen pour tentative de viol

L'ancien ministre d'Emmanuel Macron, Damien Abad, a été mis en examen, jeudi, pour tentative de viol en 2010. Il est par ailleurs placé sous statut de témoin assisté pour deux autres affaires. Le député, qui avait quitté l'exécutif en juillet 2022, clame son innocence.

L'ex-ministre Damien Abad, accusé de violences sexuelles par trois femmes, a été mis en examen, jeudi 16 mai, à Paris, pour tentative de viol en 2010 sur l'une d'entre elles, a appris l'AFP de source proche du dossier.

Le député (apparenté Renaissance) de l'Ain a été placé sous le statut plus favorable de témoin assisté pour les deux autres, qui l'accusent de viol en 2010 et en 2011.

Dans un communiqué transmis à l'AFP, l'homme politique de 44 ans, défendu par Mes Jacqueline Laffont et Robin Binsard, a estimé que ce statut de témoin assisté "démontr(ait) le caractère infondé des accusations". Quant à sa mise en examen, le quadragénaire a assuré n'avoir "aucun doute" que son "innocence" serait "confirmée à l'issue" des investigations.

À relire aussiFrance : des femmes de gauche lancent un #MeToo politique

Cette mise en examen s'inscrit dans le cadre de l'information judiciaire le visant depuis le 21 juin 2023, sur des soupçons de viol et tentative de viol.

Trois femmes

L'affaire avait éclaté au printemps 2022, lorsque Mediapart avait publié des témoignages de deux femmes, Chloé (prénom d'emprunt) et Margaux, accusant Damien Abad de viols, respectivement en 2010 et 2011.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Le Parlement lève l'immunité de l'ancien ministre Damien Abad accusé de viols
Affaire Damien Abad : la justice ouvre une enquête pour tentative de viol
Affaire Damien Abad : le ministre des Solidarités visé par une plainte pour tentative de viol