L'ex-militaire retranché dans une forêt de Dordogne a été "neutralisé" : le récit d'une traque risquée

·1 min de lecture

Après plus de 36 heures de recherches, les forces de l'ordre ont neutralisé Terry Dupin, l'ancien militaire retranché dans une forêt de Dordogne. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, l'a annoncé lundi midi sur Twitter, en saluant les gendarmes et le GIGN "pour leur action déterminante". Appelés pour des faits de violences au Lardin-Saint-Lazare dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes avaient essuyé des tirs du suspect, qui avait pris la fuite lourdement armé. Plus de 300 hommes et femmes ont été déployés et un appel à témoins diffusé sur les réseaux sociaux.

Au cours d'un point presse donné lundi midi, le préfet de Dordogne Frédéric Périssat a confirmé que le forcené avait été arrêté et "blessé par un tir de riposte". Lors de l'arrestation, il a "ouvert le feu à plusieurs reprises sur les hommes du GIGN", a ajouté le général André Pétillot, commandant de la région de gendarmerie de Nouvelle Aquitaine. Des "blessures graves" sont évoquées, sans précision pour le moment. Aucun gendarme n'a été blessé, ont assuré les autorités. Récit d'une traque à hauts risques.

Condamné quatre fois pour violences conjugales

Tout a basculé dans la nuit de samedi à dimanche au Lardin-Saint-Lazare, un village à une trentaine de kilomètres de Sarlat. Vers minuit, cet homme de 28 ans condamné quatre fois pour des violences conjugales sur son ex-compagne, se présente au domicile de celle-ci. Porteur d'un bracelet électronique, il a interdiction d'approcher la résidence de cette dern...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles