L'ex-épouse de Berlusconi devra lui rembourser 60 millions d'euros

Silvio Berlusconi ne versera plus de pension alimentaire à son ex-épouse qui devra même lui rembourser 60 millions d'euros déjà reçus, a décidé jeudi la cour d'appel de Milan qui a jugé que Veronica Lario pouvait elle-même subvenir à ses besoins et financer son train de vie. /Photo prise le 2 novembre 2017/REUTERS/Antonio Parrinello

MILAN (Reuters) - Silvio Berlusconi ne versera plus de pension alimentaire à son ex-épouse qui devra même lui rembourser 60 millions d'euros déjà reçus, a décidé jeudi la cour d'appel de Milan qui a jugé que Veronica Lario pouvait elle-même subvenir à ses besoins et financer son train de vie.

Le couple a divorcé en 2009 après 22 ans de mariage dans la foulée de la révélation des frasques sexuelles de celui qui fut à plusieurs reprises président du Conseil italien. Il avait notamment été accusé d'avoir entretenu une relation intime avec une jeune fille encore mineure.

La pension alimentaire versée à Veronica Lario avait dans un premier temps été fixée à 3 millions d'euros mensuels avant d'être ramenée à 1,4 million d'euros, un montant jugé excessif par l'homme d'affaires, 7e Italien le plus riche selon le classement de Forbes.

De sources judiciaires, les magistrats ont estimé que la fortune personnelle de Veronica Lario ne justifiait pas qu'elle perçoive de pension alimentaire. Elle disposerait notamment de quelque 16 millions d'euros de liquidités, de bijoux de luxe ainsi que d'une société immobilière.


(Manuela D'Alessandro, Nicolas Delame pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages