Vers un nouveau confinement en France, record de morts dans le monde... le point sur le coronavirus

·2 min de lecture

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point de ce mercredi 27 janvier sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

La situation en France

Vers un nouveau confinement ? Le couvre-feu instauré à 18H "ne freine pas suffisamment" la propagation du virus du Covid-19 pour être "pleinement efficace", a déclaré mercredi Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement qui, a-t-il dit, étudie des "différents scénarios". Ces "scénarios" vont "du maintien du cadre actuel jusqu'à un confinement très serré", a-t-il précisé à l'issue du conseil des ministres ayant suivi un conseil de défense sanitaire à l'Elysée.

Le président Emmanuel Macron a demandé "des analyses supplémentaires" sur ces différents scénarios avant de prendre des décisions, a précisé Gabriel Attal. Mais "le maintien du cadre actuel paraît peu probable", selon le porte-parole, qui a promis "une concertation avec le Parlement et les syndicats" dans les prochains jours.

Le couvre-feu a, selon lui, "une efficacité relative, qui est réelle mais qui n'est pas suffisante à ce stade". Elle "ralentit la progression du virus", mais ce dernier "continue à progresser" tandis que "les variants se développent à un rythme important", a-t-il expliqué. L'épidémie, a-t-il rappelé, a atteint "un plateau haut", avec "une incidence qui augmente et une pression sur l'hôpital qui augmente". Le porte-parole a également reconnu qu'il y avait "une lassitude chez beaucoup de Français" et "chez nos soignants" face à la crise sanitaire.

Un cas sur 10 en France possiblement dû au variant anglais. Un cas de Covid-19 sur dix actuellement détectés en France pourrait être dû au variant anglais du coronavirus, soit trois fois plus que durant la première semaine de janvier, selon des estimations données mercredi par le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

"Les études qui nous ont été présentées ce matin(...)


Lire la suite sur Paris Match