Lewis Hamilton prêt à investir dans le rachat de Chelsea

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
REUTERS/Martin Keep
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lewis Hamilton s'est positionné pour participer au rachat du club anglais de Chelsea, mis en vente par son propriétaire russe Roman Abramovich, a-t-il annoncé vendredi.

Après la Formule 1, le football ? Le septuple champion du monde de F1 Lewis Hamilton s'est positionné pour participer au rachat du club anglais de Chelsea, mis en vente par son propriétaire russe Roman Abramovich, a-t-il annoncé vendredi. "Chelsea est l'un des plus grands clubs du monde et l'un de ceux qui réussit le mieux. Quand j'ai entendu parler de cette opportunité, je me suis dit 'Wow, c'est l'une des meilleures opportunités, de faire partie de quelque chose d'aussi grand'", a expliqué le pilote, en marge du Grand prix d'Emilie-Romagne, disputé ce week-end en Italie. Lewis Hamilton -- au côté de la joueuse de tennis américaine Serena Williams -- pourraient chacun investir dans le club à hauteur de 10 millions de livres, selon la chaîne anglaise Sky News, dans le cadre du projet de rachat porté par Martin Broughton, ancien président de Liverpool. Le pilote n'a pas confirmé le montant.

Williams et lui, explique Hamilton ont été "contactés par Martin (...) qui a expliqué ses objectifs et ceux de son équipe s'ils venaient à gagner l'appel d'offres, c'était incroyablement excitant, et tout à fait aligné avec mes valeurs", a encore déclaré ce supporter... d'Arsenal, équipe rivale de Chelsea. "A cinq ou six ans, je suis devenu un supporter d'Arsenal, mais mon oncle Terry est un grand fan des Blues (Chelsea) et je suis allé à de nombreux matches avec lui pour voir jouer Arsenal et Chelsea", s'est-il justifié.

Si la discipline reine du sport auto a fait d'Hamilton l'un des plus grands sportifs de sa génération , le pilote est "fan de foot depuis que je suis enfant" et y a joué "de mes 4 ans à 17 ans". Outre Martin Broughton, deux autres candidats ont également manifesté leur volonté de soumettre une offre à la banque(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles