Levothyrox : une association dénonce des anomalies dans la nouvelle formule

Le Parisien avec AFP
ILLUSTRATION. L’AFMT a indiqué dans un communiqué avoir fait réaliser des analyses pour comparer la nouvelle formule et l’ancienne du médicament

L’association française des malades de la thyroïde a estimé jeudi que des anomalies dans la composition de la nouvelle formule pourraient expliquer ses effets secondaires.


Les doutes autour du Levothyrox, ce médicament utilisé par les personnes malades de la thyroïde, ne se sont pas dissipés. L’Association française des malades de la thyroïde (AFMT), qui a commandé une analyse à un laboratoire étranger, a estimé ce jeudi que des anomalies dans la composition de la nouvelle formule du Levothyrox pourraient expliquer ses effets secondaires. Le laboratoire Merck a démenti, dénonçant une affirmation « infondée scientifiquement ».


LIRE AUSSI > A la recherche du Levothyrox perdu

L’AFMT a indiqué dans un communiqué avoir fait réaliser des analyses pour comparer la nouvelle formule et l’ancienne du médicament.

« Présence, très anormale, de dextrothyroxine »

Pour des raisons toujours inconnues, le changement de formule en 2017 du Levothyrox, traitement contre l’hypothyroïdie, a provoqué une vague d’effets secondaires (fatigue, maux de tête, insomnie, vertiges, douleurs articulaires et musculaires et chute de cheveux). Selon les autorités sanitaires, un demi-million de malades en France, sur quelque trois millions, avaient abandonné ce médicament fin 2017. Environ 1200 d’entre eux ont porté plainte contre le fabricant, Merck.

Selon l’association, ces analyses montrent que « la teneur en lévothyroxine, seul composant hormonalement utile du médicament, est gravement inférieure aux spécifications en vigueur ». En outre, « on constate […] la présence, très anormale, de dextrothyroxine », une autre molécule, autrefois employée contre le cholestérol, ajoute le communiqué de l’AFMT.

« Nous affirmons formellement que tel n’est pas le cas », a répliqué Merck, en soulignant « que la substance active utilisée pour Levothyrox nouvelle formule est strictement identique à celle présente dans l’ancienne formule ».

« Un fait nouveau important »

Le laboratoire a également dénoncé des « (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Syndrome « d’Elephant man » : enfin un espoir de traitement
Optique, dentaire, audio : à quoi aurez-vous droit pour le reste à charge zéro
Surpoids : quand les kilos en trop pèsent dans le couple
Reste à charge zéro : ce que Macron a prévu pour l’optique et les audioprothèses
Complémentaires santé : les tarifs et les frais de gestion ont explosé