Levothyrox : plus de 3.300 plaignants font appel contre Merck

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Nouvelle étape dans l’affaire du Levothyrox. 3.329 malades de la thyroïde déboutés en première instance assignent le laboratoire Merck en appel le 7 janvier 2020 à Lyon, où le groupe pharmaceutique allemand a son siège français. Ils dénoncent un "défaut d'informations" sur le changement de formule de son médicament Levothyrox. L'audience devrait avoir lieu en dépit de l'appel à la grève lancé par de nombreux barreaux, selon les avocats des deux parties.

A lire aussi : Levothyrox : une bataille judiciaire complexe

Vertiges, insomnies, maux de tête

La nouvelle formule du médicament prescrit contre l'hypothyroïdie modifiait certains de ses excipients afin d'apporter davantage de stabilité au produit. Cette formule a été incriminée, entre mars 2017 et avril 2018, par quelque 31.000 patients rapportant des effets secondaires comme des maux de tête, des insomnies ou des vertiges.

Dans son jugement rendu le 5 mars dernier au civil, le tribunal d'instance de Lyon avait écarté toute faute de Merck dans le lancement de son nouveau produit. Pour les magistrats, "la qualité et la valeur thérapeutique du médicament nouvelle formule" étaient "certaines" et sa notice contenait des informations "suffisamment précises et pertinentes" pour les patients concernés.

4.113 plaintes déposées

Convaincus du contraire, 4.113 patients victimes d'effets secondaires avaient porté plainte et réclamaient une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi